Salone del Mobile 2013

"La maison n’est pas seulement un endroit intime et privé, c’est aussi une mise en scène théâtrale. Ses éléments récurrents (les portes, les fenêtres, les miroirs et les jardins" montrent que nous sommes passés et que nous sommes ici maintenant, et ce sont des endroits riches de souvenirs. Si nous prenons chacun d’eux séparément et que, d’une façon un peu surréelle, nous mettons les fenêtres par terre, les miroirs au plafond et les jardins dans la maison, notre esprit est encore capable d’imaginer une maison, même si ce n’est pas dans le sens traditionnel. La scène est installée dans la maison, son plancher devient une scène de théâtre, et les espaces sont connectés ensemble non par des portes mais par des reflets sur les miroirs, les vues étant assemblées en perspective. Le ‘homecum-theatre’ est une collection de couleurs entremêlées, des marrons des meubles en bois au gris des murs au-dessus de la grande plate-forme en chêne naturel. Enfin se révèle à nous une maison nouvelle, contemporaine, la maison d’aujourd’hui. Des lumières théâtrales descendent d’en haut, et dans les salons, les salles à manger, les chambres, nos vies entrent sur scène. » Michele De Lucchi. 

Scroll to top